Actualité

Webinaire - COVID-19 : Gérer vos affaires gouvernementales

Par : Juliette Belle

Que vous soyez entrepreneurs, créatifs ou artistes, nous vivons tous des temps incertains. Et si l’on saisissait cette opportunité pour échanger, s’inspirer, s’outiller et grandir? Zú propose une série de webinaires pour aborder les enjeux de la crise du COVID-19 sous différentes thématiques afin de vous supporter et de répondre à vos questions.

Comment naviguer à travers l’appareil gouvernemental en ces temps de crise? Comment se positionner en prévision de la sortie de crise dans le plan de relance? Dany Renauld, vice-président et chef des opérations de Pilote, groupe-conseil spécialisé en affaires publiques et gouvernementales nous a partagé son expertise, accompagné à titre de facilitateur de Patrick Gagné, Co-Fondateur Bonjour Startup Montréal.

Bonne écoute!




D’entrée de jeu, Dany nous rappelle que les affaires gouvernementales ne sont pas un sprint, mais une course de fond. C’est un processus qui prend du temps, mais qui doit être bien fait.

Pour cela, il nous partage ses 7 principaux conseils pour approcher les affaires gouvernementales : 

  1. Comprendre le fonctionnement de l’appareil gouvernemental. En comprenant les implications, les rôles de chacun et le poids du politique sur l’administratif, vous serez mieux outillé pour aborder vos approches gouvernementales. Même si c’est une grosse machine, n’oubliez pas que vous traitez avec des humains.
     

  2. Préparer minutieusement votre dossier. Votre message doit être limpide et bien préparé pour établir votre crédibilité et le lien de confiance. Préparer un plan rigoureux : Quels sont vos enjeux, vos défis, vos objectifs? Faites un diagnostic, identifiez les parties prenantes, les appuis, les opposants, la stratégie et les messages à transmettre.
     

  3. Définir votre piste d’atterrissage. Vous devez clairement identifier vos attentes et définir ce que vous recherchez avant d’aborder les affaires gouvernementales.
     

  4. Répondre à un problème. Le gouvernement cherche des solutions, vous devez donc être concret dans votre projet, votre produit ou votre service. Gardez en tête que plus la demande est proche d’un programme existant, plus il est facile d’approcher le politique et le gouvernement pour le retravailler ou apporter un ajustement plutôt que de partir d’une feuille blanche.
     

  5. Être clair et avoir un rôle d’éducation. Pour vous aider, les gouvernements ont besoin de comprendre ce que vous faites, ce que vous avez à offrir. Il est important de vulgariser.
     

  6. Prévoir la sortie de crise. Le paradigme change complètement, car après s’être attaqué au problème de pénurie de main-d’œuvre, les gouvernements vont vouloir créer de l’emploi. En vous adressant aux gouvernements, gardez à l’esprit que vous avez une opportunité de valoriser la création d’emploi.
     

  7. Ne pas avoir peur de demander. Qui ne demande rien n’a rien. Les gouvernements vont investir massivement, n’ayez donc pas peur de vous adresser à la fois à l’appareil provincial, mais aussi au fédéral qui est souvent perçu comme plus intimidant.

L’enjeu de la représentation conclut les échanges avec les participants.

S’il ne faut pas hésiter à s’adresser à la fois au politique et à la fonction publique, l’élément le plus important selon Dany est d’avoir une voix commune. Dans une période où le gouvernement est déjà très sollicité, l’écosystème startup a tout intérêt à faire front commun, à se concerter pour avoir des demandes précises. Les entrepreneurs comme les gouvernements ont tout à y gagner.


Ne manquez pas les prochaines webinaires


ARTICLES SIMILAIRES